Hausse notable de la production de bois d’œuvre résineux au Québec

Longueuil, 10 août 2016 – La production québécoise de bois d’œuvre a connu une forte croissance en 2016. De janvier à mai, les scieries résineuses québécoises ont augmenté de 16 % la cadence de leur production, comparativement à 2015. Au cours des cinq premiers mois de 2016, pas moins de 2,73 G PMP ont été sciés au Québec Un tel rythme de production soutenu n’avait pas été atteint depuis une décennie.

La production des autres provinces canadiennes a augmenté de 7 % en 2016, comparativement à 2015. La part du Québec dans la production canadienne de bois d’œuvre atteint désormais 23 % après avoir périclité quelquefois sous le seuil des 16% pendant la crise ayant lourdement secoué l’industrie du bois d’œuvre, et ce, particulièrement dans la belle province.

Au mois de mai 2016, les inventaires de bois d’œuvre atteignaient 1,02 G PMP, en baisse de 3 % par rapport au mois précédent, mais en hausse de 10 % sur une période d’un an. Pour l’instant, ces inventaires représentent 1,85 mois de production à la cadence actuelle comparativement au ratio de 1,94 en mai 2015.

La demande soutenue pour le bois d’œuvre a permis aux scieurs québécois de toucher un prix intéressant, ce qui a permis de stimuler la production. Depuis le début de 2013, l’indice Pribec du prix du bois d’œuvre s’est maintenu au-dessus de 400 $/MPMP pendant 36 mois, sur une possibilité de 43.

Prix et production bois 2016

Rédaction : Vincent Miville, ing.f. M.Sc, Économiste forestier
Sources :  [SC] Statistique Canada. 2016. Cansim 303-0064 Production, livraisons et stocks de bois d’œuvre. Consulté le 2 août 2016.
[CIFQ] Conseil de l’industrie forestière du Québec. 2016. Pribec – Marché nord-américain de sciage résineux.