Le plan de travail de la prochaine année : cahier des résolutions

Suivant la tradition, les délégués des producteurs forestiers de toutes les régions du Québec ont adopté plusieurs résolutions pour orienter le travail de leur organisation syndicale. Les délégués ont ainsi demandé que les représentations se poursuivent pour assurer un meilleur accès aux marchés pour le bois des producteurs forestiers. Rappelons que leurs parts de marchés ont diminué, atteignant un creux historique de 15 % de l’approvisionnement de tout le bois rond consommé par les industriels québécois.

Par ailleurs, la forêt privée est affectée chaque année par des catastrophes naturelles d’ampleurs variées (chablis, verglas, épidémies d’insectes, etc.), ce qui impose aux propriétaires de récupérer rapidement d’importants volumes de bois en perdition. Les producteurs demandent une politique de prévention et de récupération des bois en forêt privée.

Deux autres résolutions réclament une répartition équitable des budgets des programmes de mise en valeur de la forêt privée, ainsi que la révision du régime de fiscalité foncière pour les producteurs forestiers reconnus. Une stabilité des budgets des programmes de mise en valeur de la forêt privée a fait l’objet d’une demande auprès du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Enfin, ils ont aussi demandé d’abolir la taxe sur les opérations forestières qui n’a pas été révisée depuis 1962.

Le cahier des résolution 2014