Le rythme des mises en chantiers s’accélère aux États-Unis et au Canada

Le rythme des mises en chantiers aux États-Unis a repris son élan en atteignant 1,17 M d’unités en novembre 2015 alors qu’il avait enregistré le rythme décevant de 1,06 M d’unités le mois précédent. Ce rythme désaisonnalisé de 1 173 000 unités atteint en novembre dernier représente une accélération de 10,5 % par rapport au mois précédent et de 15,6 % comparativement à novembre 2014. Le rythme des mises en chantier de maisons unifamiliales a atteint au cours de ce mois un rythme inégalé depuis janvier 2007. Les demandes de permis ont également connu une croissance intéressante (+ 11,0 %) sur une base mensuelle. Du côté canadien, contre toute attente, le rythme des mises chantiers s’est fortement accru au cours du deuxième semestre de 2015.

En 2015, le rythme cumulatif des mises en chantier est supérieur de 10,9 % aux États-Unis et de 3,3 % au Canada par rapport à la même période en 2014. La Banque de Montréal estime que les mises en chantier aux États-Unis poursuivront leur croissance pour atteindre 1 300 000 unités en 2016 soit une hausse de 18 % par rapport au rythme moyen anticipé en 2015. Du côté canadien, les mises en chantier devraient redescendre à un rythme inférieur, soit environ 180 000 unités par année.

Statistiques de mises en chantier (milliers d’unités)

Évolution des mises en chantier (milliers d’unités)

 

Rédaction : Vincent Miville, ing.f. M.Sc., Fédération des producteurs forestiers du Québec, 21 décembre 2015.
Sources : US Census Bureau, BMO, SCHL

Consulter la section Analyses économiques pour lire les autres textes.