Est-ce souhaitable de RÉcolter du bois?

La coupe de bois a mauvaise presse. Pourtant, la récolte de bois, si elle est réalisée selon les règles de l’art, présente plusieurs avantages : l’amélioration des peuplements forestiers par le retrait des arbres malades ou dépérissants, l’amélioration des habitats fauniques par la sélection de certaines tiges en fonction des besoins de la faune et l’amélioration de la santé d’une forêt en favorisant une diversité d’essences forestières.

Le bois, coupé ou debout, est un matériau écologique qui contribue à emmagasiner du carbone responsable du réchauffement climatique. La récolte consciencieuse des bois est compatible avec les multiples usages potentiels de la forêt : chasse, chemin de balade, observation de la faune, etc.

Archives TCN

La récolte consciencieuse des bois est compatible avec les multiples usages potentiels de la forêt

De plus, le bois est un matériau renouvelable. Ne l’oublions pas, la forêt se régénère naturellement si les jeunes pousses et tiges ont été protégées lors des opérations forestières. De plus, les sols et le climat que l’on retrouve en forêt privée rendent ce territoire plus productif lorsque l’on y pratique la sylviculture.

Enfin, les activités forestières et la récolte de bois sont critiques pour le développement de nombreuses communautés rurales du Québec. En fait, le bois récolté en forêt privée contribue pour environ 20 % de l’approvisionnement des usines de panneaux, pâtes et papiers et sciage au Québec.

SPB Estrie

Il ne faut pas confondre coupe de bois et déforestation.

L’erreur est de confondre coupe de bois et déforestation. La déforestation n’est pas causée par la récolte du bois, mais par l’utilisation de ces espaces pour d’autres usages, en particulier pour l’agrandissement de terres agricoles cultivables ou pour le développement urbain.

Une autre erreur est de mettre dans le même panier les coupes abusives et les coupes respectueuses de l’environnement forestier. Le secret est de connaître les règles de l’art de la sylviculture pour se guider correctement ou superviser les travaux contractés. Par exemple, il pourrait être justifiable de couper abondamment à la suite d’un incendie de forêt, d’une maladie ou simplement lorsqu’une forêt a atteint sa limite en âge de productivité. Plusieurs guides et fiches de vulgarisation existent à ce sujet, dont :

Guide des saines pratiques_Section-1 pages 1 à 21 (publié par la FPFQ)

Guide des saines pratiques_Section-2 pages 22 à 38_construire un chemin forestier (publié par la FPFQ)Guide des saines pratiques_Section-3 pages 40 à 54_Coupe forestière (publié par la FPFQ)Guide des saines pratiques_Section-4 pages 56 à 69_Protection contre les insectes (publié par la FPFQ)Guide des saines pratiques_Section-5 pages 70 à 95 Écosystèmes et protection des habitats (publié par la FPFQ)Guide des saines pratiques_Section-6 page 96 à 116 Lois et règlements (publié par la FPFQ)

Fiche – Amélioration du boisé lors de coupes (Agence Estrie)
Guide – Améliorez votre boisé: la récolte du bois de chauffage, un outil efficace (MRNF)

Que ce soit pour le chauffage ou pour la construction, le bois récolté en forêt privée est à la base d’une économie verte!

 

Toujours pas convaincu des bienfaits de la récolte du bois?

La récolte de bois de chauffage, un outil efficace

– Visionnez la vidéo: Les arbres sont la solution (27 min) produite par Patrick Moore, ancien dirigeant de Greenpeace.

– Visionnez la vidéo: Les forêts et le changement climatique (en anglais 16 min) produite par la United Kingdom Forestry Commission.

– Visionnez la vidéo: La régénération de la forêt québécoise (8 min) produite par le Conseil de l’industrie forestière du Québec.

 

 

Retour vers le haut