Au cours des cinquante dernières années, la Fédération et les syndicats et offices de producteurs de bois ont façonné le développement de la forêt privée familiale québécoise en proposant idées, solutions et innovations pour répondre aux enjeux vécus par les propriétaires forestiers.

La Fédération des producteurs de bois du Québec (devenue la Fédération des producteurs forestiers du Québec en 2012) a vu le jour, le 3 avril 1970. Elle fut mise sur pied pour répondre à un besoin d’unité et de cohérence entre les syndicats et offices de producteurs de bois.

Les premières actions de la Fédération ont surtout porté sur les problèmes de commercialisation des bois, dans un effort pour améliorer l’accès aux marchés et les prix payés aux producteurs. Avec le temps, son champ d’action s’est élargi aux questions législatives s’appliquant aux producteurs de bois.

Consciente que l’amélioration des conditions de vie des producteurs passe par l’augmentation de la productivité et de la vigueur de la forêt, la Fédération a rapidement revendiqué le développement et l’application d’une politique efficace de mise en valeur de la forêt privée et l’instauration d’un climat socio-économique favorisant le développement durable des ressources forestières du domaine privé.

2012

La Fédération des producteurs de bois du Québec devient la Fédération des producteurs forestiers du Québec

  • La Fédération des producteurs de bois du Québec devient la Fédération des producteurs forestiers du Québec et se munit d’une nouvelle identité visuelle.
  • Réalisation d’une vaste enquête auprès des propriétaires forestiers québécois pour le compte des agences régionales de mise en valeur de la forêt privée.
  • Lancement du site Internet et de la publication La forêt privée chiffrée.

2011

Rendez-vous des partenaires de la forêt privée

La Fédération participe au Rendez-vous des partenaires de la forêt privée sous la présidence de la vice-première ministre du Québec et ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Mme Nathalie Normandeau.

2010

La Fédération souligne ses 40 ans d’action collective

La Fédération souligne ses 40 ans d’action collective à l’occasion de son assemblée annuelle tenue à Carleton-sur-Mer en Gaspésie.

2009

Mémoire à la commission parlementaire chargée d’étudier le projet de loi 57 sur l’occupation du territoire forestier

La Fédération transmet son mémoire à la commission parlementaire chargée d’étudier le projet de loi 57 sur l’occupation du territoire forestier.

2008

Mémoire sur la mise en œuvre d’un Livre vert sur la forêt

La Fédération présente en commission parlementaire un mémoire à la suite du document de travail présenté par le MRNF sur la mise en œuvre d’un Livre vert sur la forêt.

2007

Manifestation devant l’Assemblée nationale pour que le gouvernement vienne en aide aux producteurs affectés par la crise forestière

La Fédération, avec l’appui de l’UPA, organise une manifestation devant l’Assemblée nationale le 10 décembre, pour que le gouvernement vienne en aide aux producteurs affectés par la crise forestière.

2006

Rencontre des partenaires de la forêt privée

Participation à la Rencontre des partenaires de la forêt privée sous la présidence du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Pierre Corbeil.

2005

M. Pierre-Maurice Gagnon est élu 9e président de la Fédération

  • M. Pierre-Maurice Gagnon est élu 9e président de la Fédération.
  • Présentation des attentes des producteurs de la forêt privée à l’occasion d’une rencontre des chefs de partis politiques dans le cadre de l’élection fédérale.

2004

Mémoire à la Commission Coulombe chargée d’étudier le système de gestion de la forêt publique

La Fédération dépose un mémoire à la Commission Coulombe chargée d’étudier le système de gestion de la forêt publique.

2003

La Fédération organise la 4e conférence internationale sur la forêt privée à Québec

La Fédération organise la 4e conférence internationale sur la forêt privée à Québec, avec la collaboration de la Fédération canadienne des propriétaires de boisés.

2002

Participation de la Fédération au comité national sur l’intensification de l’aménagement forestier

Participation de la Fédération au comité national sur l’intensification de l’aménagement forestier.

2001

Consultation des syndicats sur la redéfinition des rôles, mandats et activités de la Fédération et 8e président

M. Adéodat St-Pierre est élu 8e président de la Fédération. Consultation des syndicats sur la redéfinition des rôles, mandats et activités de la Fédération.

2000

Groupe de travail de la Fédération des producteurs de bois et de l’UPA sur le développement du pouvoir de négociation dans le secteur forestier

Groupe de travail de la Fédération des producteurs de bois et de l’UPA sur le développement du pouvoir de négociation dans le secteur forestier.

1999

Participation à la consultation du MRNF sur un nouveau régime forestier

Participation à la consultation du MRNF sur un nouveau régime forestier.

1998

Demande de la Fédération pour un programme spécial d’aide aux propriétaires affectés par la tempête de verglas

Demande de la Fédération pour un programme spécial d’aide aux propriétaires affectés par la tempête de verglas. Mise en œuvre du programme gouvernemental dans les régions affectées.

1997

Les producteurs forestiers adoptent une politique de développement durable de la forêt privée et 7e président

  • M. Jean-Claude Nadeau est élu 7e président de la Fédération.
  • Les producteurs forestiers adoptent une politique de développement durable de la forêt privée.

1996

Création de dix-sept agences régionales de mise en valeur des forêts privées

Création de dix-sept agences régionales de mise en valeur des forêts privées conformément à l'article 124.4 de la Loi sur les forêts, responsables d’administrer sur leur territoire le Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées. Les spécifications du programme sont maintenant adaptées selon les priorités établies régionalement. Le budget du Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées est dorénavant assumé par les propriétaires forestiers (20 %), l’industrie forestière (20 %) et le gouvernement (60 %). Implication de la Fédération dans l’élaboration d’une norme canadienne sur la gestion forestière durable.

1995

Premier sommet sur la forêt privée pour procéder à l’adoption d’un nouveau régime de mise en valeur pour la forêt privée

Tenue du 1er sommet sur la forêt privée pour procéder à l’adoption d’un nouveau régime de mise en valeur pour la forêt privée.

1994

Consultations en vue d’un sommet sur la forêt privée

La Fédération, avec les syndicats, organise des consultations en vue d’un sommet sur la forêt privée. Quelque 2 000 personnes participent à ces consultations.

1993

Première entente-cadre avec les associations d’industriels forestiers concernant la mise en marché du bois de sciage

Signature d’une première entente-cadre avec les associations d’industriels forestiers concernant la mise en marché du bois de sciage pour certains territoires de plan conjoint.

1992

Adoption d’une stratégie de développement de la forêt privée et 6e président

  • Adoption d’une stratégie de développement de la forêt privée.
  • M. Marius Blais est élu 6e président de la Fédération.
  • Participation de la Fédération aux audiences de la Régie des marchés agricoles concernant l’exclusivité de marché pour le sciage par les syndicats et offices du Centre-du-Québec, de la Côte-du-Sud, de l’Estrie, de la Mauricie et de Québec.

1991

Participation à la rencontre États généraux du monde rural

Participation à la rencontre États généraux du monde rural organisée par l’UPA.

1990

Manifestation de plus de 4 000 producteurs de bois devant l’Assemblée nationale à Québec pour le renouvellement du financement de l’aménagement et la résidualité

  • Publication de l’étude GREPA sur les coûts d’exploitation en forêt privée.
  • La Fédération intervient en commission parlementaire sur les modifications à la Loi sur les forêts.
  • Manifestation de plus de 4 000 producteurs de bois devant l’Assemblée nationale à Québec pour le renouvellement du financement de l’aménagement et la résidualité.
  • Publication de l’étude sur la valeur du bois sur pied en forêt privée.
  • Première parution du magazine Forêt de chez nous.

1989

Les gouvernements du Québec et du Canada investissent dans un programme de fertilisation des forêts feuillues, affectées par les pluies acides. C’est l’aboutissement de la campagne « il pleut à mourir », menée par les producteurs de bois

  • Les gouvernements du Québec et du Canada investissent dans un programme de fertilisation des forêts feuillues, affectées par les pluies acides. C’est l’aboutissement de la campagne « il pleut à mourir », menée par les producteurs de bois.
  • M. Jean-Luc Bilodeau est élu 5e président de la Fédération. La Fédération participe à la négociation entre Hydro-Québec et l’UPA relativement à la compensation des producteurs forestiers lors du passage de lignes électriques.
  • Signature de la charte de la Fédération nationale des propriétaires de boisés privés.

1988

Le ministère des Ressources naturelles du Québec introduit, dans la Loi sur les forêts, le principe de la résidualité de la forêt publique dans l’approvisionnement des usines de transformation des bois

Le ministère des Ressources naturelles du Québec introduit, dans la Loi sur les forêts, le principe de la résidualité de la forêt publique dans l’approvisionnement des usines de transformation des bois. Dès lors, la forêt privée devient une source d’approvisionnement prioritaire, ce qui est susceptible d’améliorer les conditions de vente de bois des propriétaires forestiers. Il s’agit de l’aboutissement d’une demande des producteurs de bois qui remonte à la fin des années soixante. Forum international sur les pluies acides à Montréal.

1987

Création du Conseil de la recherche forestière du Québec

Participation de la Fédération à la création du Conseil de la recherche forestière du Québec.

1986

Révision en profondeur du régime forestier québécois

Révision en profondeur du régime forestier québécois qui apporte plusieurs changements pour les propriétaires de lots boisés. Le gouvernement du Québec crée le statut de producteur forestier pour les propriétaires de plus de quatre hectares d’un seul tenant qui désirent bénéficier des programmes de soutien offerts par l’État. De plus, le Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées est dorénavant disponible à tous les propriétaires de lots boisés, qu’ils soient regroupés au sein d’un organisme de gestion en commun ou non. La Fédération dépose un mémoire à la commission parlementaire sur l’avant-projet de loi sur les forêts.

1985

Lancement du Programme de remboursement des taxes foncières à l’intention des producteurs forestiers

  • Signature du protocole d’entente entre le gouvernement du Québec et la Fédération concernant la production de 90 millions de plants pour le reboisement.
  • La même année, le Programme de remboursement des taxes foncières à l’intention des producteurs forestiers est lancé.
  • M. Antonio Dallaire est élu 4e président de la Fédération.

1984

Lancement du programme de développement économique Canada-Gaspésie-Bas-Saint-Laurent, aussi appelé « plan de l’Est », qui contient un important volet forestier

Lancement du programme de développement économique Canada-Gaspésie-Bas-Saint-Laurent, aussi appelé « plan de l’Est », qui contient un important volet forestier. Les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, vivant un problème d’appauvrissement et de dévitalisation, servent donc de références pour plusieurs mesures qui seront appliquées ultérieurement dans les autres régions du Québec. C’est ainsi que prendra naissance le programme de soutien financier à la mise en valeur de la forêt privée qui fournit, encore aujourd’hui, une aide financière et technique aux producteurs forestiers.  Projet de création d’une fédération forestière canadienne.

1983

Les gouvernements du Québec et du Canada signent une entente avec la Fédération des producteurs de bois du Québec en vue de produire 10 millions de plants forestiers

Les gouvernements du Québec et du Canada signent une entente avec la Fédération des producteurs de bois du Québec en vue de produire 10 millions de plants forestiers en pépinières pour accroître l’effort de reboisement en forêt privée. D’autres ententes à long terme de production de plants forestiers suivront. Ces plants sont alors distribués gratuitement aux propriétaires de boisés, ce qui est toujours le cas aujourd’hui. L’intensification du reboisement est rendue nécessaire en raison de la dramatique épidémie de tordeuses de bourgeon d’épinette qui entraîne une importante récupération des forêts en perdition. C’est également à cette époque que le gouvernement va débuter le financement de programmes de pulvérisation d’insecticides contre les insectes ravageurs en forêt privée.

1982

Création de pépinières de production de plants destinés au reboisement

Création de pépinières de production de plants destinés au reboisement dans la forêt privée.

1981

Entente quinquennale pour l’aménagement forestier

Signature d’une entente quinquennale pour l’aménagement forestier avec le ministère de l’Énergie et des Ressources (MER). La Fédération est responsable de réaliser les inventaires sur l’ensemble du territoire privé, les calculs de la possibilité forestière et les plans régionaux de mise en valeur de la forêt privée.

1980

Création d’un service d’aménagement forestier à la Fédération et 3e président

M. Hervé Fillion devient le 3e président de la Fédération. Création d’un service d’aménagement forestier à la Fédération.

1979

Consultation sur la politique de mise en valeur de la forêt privée

Participation à la consultation tenue dans le cadre du rapport Paillé sur la politique de mise en valeur de la forêt privée.

1978

Création de la lettre bimensuelle qui deviendra la Quinzaine pour le Forêts de chez nous PLUS

Création d’un secteur spécialisé « forêt » à l’UPA et création du premier feuillet d’information bimensuel de la Fédération, la lettre bimensuelle qui deviendra La Quinzaine, puis Forêts de chez nous Plus.

1977

Fonds spécial destiné à financer des études sur le développement industriel

Création par la Fédération d’un fonds spécial destiné à financer des études sur le développement industriel dans les secteurs du bois. Participation de la Fédération à la commission parlementaire sur la modernisation des usines de pâtes et papiers.

1976

Mise en œuvre du programme de crédit forestier et 2e président

  • Mise en œuvre du programme de crédit forestier – aujourd’hui géré par La Financière agricole du Québec – qui permet aux propriétaires de boisés d’obtenir des prêts dans les institutions financières à des conditions avantageuses pour notamment acheter des lots boisés, acquérir de la machinerie forestière et aménager la forêt.
  • M. Jules Carpentier devient le 2e président de la Fédération. Rencontre du président et du vice-président de la Fédération avec le premier ministre Bourassa, en lien avec l’opposition manifestée par des dissidents quant à l’organisation de la mise en marché du bois.

1975

La Fédération réclame des arrosages contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette

La Fédération réclame que des arrosages contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette aient lieu tant en forêt privée qu’en forêt publique.

1974

Mémoire sur le crédit forestier

Présentation d’un mémoire portant sur le projet de loi sur le crédit forestier.

1973

Adoption d’une politique de restauration intensive de la forêt privée

Adoption d’une politique de restauration intensive de la forêt privée suite à plusieurs années de consultation. Cette politique survient notamment à la suite du mouvement d’opposition à la fermeture de villages dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Elle se voulait une réponse aux demandes de citoyens regroupés au sein des « opérations dignité », pour prendre en main leurs ressources forestières. La forêt est alors vue comme un outil de développement des communautés rurales. Les syndicats et offices de producteurs de bois sont chargés de promouvoir l’aménagement forestier auprès des propriétaires de boisés afin que ceux-ci se regroupent au sein d’organismes de gestion en commun.

1972

Mémoire sur une politique forestière pour le Québec

La Fédération et l’UPA déposent un mémoire à la commission parlementaire concernant une politique forestière pour le Québec.

1971

Affiliation à la Confédération de l’UPA

Affiliation de la Fédération à la Confédération de l’UPA.

1970

Fondation de la Fédération des producteurs de bois du Québec avec Henri-Paul Gagnon comme 1er président

Fondation de la Fédération des producteurs de bois du Québec, ancêtre de la Fédération des producteurs forestiers du Québec. M. Henri-Paul Gagnon est élu 1er président de la Fédération.

1965

Gel de trente ans sur l’évaluation foncière d’une terre reboisée

Adoption d’une mesure fiscale permettant de geler pendant trente ans l’évaluation foncière d’une terre reboisée. Les propriétaires qui reboisent ne subissent plus des taxes foncières croissantes à mesure que leurs plantations prennent de la valeur au fil des ans.

1956

Adoption de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles

Adoption de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles qui fournit un cadre légal permettant aux propriétaires de boisés de se regrouper pour commercialiser leur bois. Création des premiers plans conjoints de producteurs de bois.

1942

Création du Bureau de renseignements forestiers

Création du Bureau de renseignements forestiers par le gouvernement provincial.