L’aménagement forestier peut créer des habitats fauniques, le saviez-vous? Que ce soit une éclaircie dans un peuplement forestier qui améliore l’habitat du lièvre ou du chevreuil, le maintien d’arbres dépérissants qui satisfait un pic-bois, des règles de construction de ponceaux qui protègent une rivière riche en poissons, les interventions forestières peuvent favoriser ou nuire aux espèces fauniques.

Avant d’intervenir pour réaliser des aménagements forêt-faune, il est utile d’évaluer les potentiels de sa propriété et des environs. Le plan d’aménagement forêt-faune présente ces informations et propose au propriétaire des travaux pour améliorer les habitats fauniques ou des mesures d’atténuation à appliquer lors de la réalisation de travaux sylvicoles. Des exemples de ce type de plan sont présentés dans la section plan d’aménagement.  

Deux approches doivent être utilisées pour l’aménagement des habitats fauniques : la protection et l’intervention. La protection de certaines caractéristiques d’un boisé est importante pour plusieurs espèces (tableau). De plus, lorsqu’il s’agit d’espèces menacées ou vulnérables, la protection intégrale de l’habitat peut être indispensable.

Pour certaines espèces, il est possible et même souhaitable d’améliorer les habitats fauniques par des travaux forestiers afin de répondre adéquatement à leurs besoins. Par exemple, la gélinotte a besoin de peuplements feuillus matures pour se protéger et s’alimenter, mais de jeunes peuplements denses pour élever ses petits. La réalisation d’une coupe sur une partie du peuplement permettra à la gélinotte de retrouver dans un même lieu des peuplements de nourriture et d’élevage, deux éléments essentiels à son habitat.  Chacune des espèces a des besoins particuliers sur lesquels il est possible de travailler. 

Depuis plus de 20 ans, la Fondation de la faune du Québec, en collaboration avec plusieurs organismes du secteur forestier, travaille à développer et à promouvoir des guides d’aménagement faunique en milieu forestier.

Consultez les fiches de la section Aménagement faunique du guide des saines pratiques d’intervention en forêt privée:
Aménagement des boisés privés pour la faune Vol : Guides techniques 1 à 14, Fondation de la faune du Québec et Fédération des producteurs forestiers du Québec :

No 1. Notions d’habitat
No 2. La gélinotte huppée
No 3. Le tétras du Canada
No 4. La bécasse d’Amérique
No 5. Le lièvre d’Amérique
No 6. La conservation des chicots
No 7. Plantation de haies brise-vent pour la faune
No 8. Aménagement et protection des ruisseaux en forêt privée
No 9. Installation de structures pour favoriser la petite faune
No 10. Aménagement de milieux pour les amphibiens et les reptiles
No 11. Aménagement d’un étang pour la sauvagine
No 12. Aménagement d’endroits incultes
No 13. La création de petites ouvertures pour la faune
No 14. Les ravages de cerfs de Virginie
Manuel d’aménagement des boisés pour la petite faune, FFQ
Les programmes concernant la faune, FFQ.