Bien gérer son boisé demande une bonne planification afin d’organiser ses ressources pour atteindre ses objectifs. Un plan d’aménagement forestier est un outil de planification des activités sur un horizon de 10 ans. Il permet d’obtenir une description de la composition forestière du lot boisé, l’évaluation des potentiels forestiers, acéricoles ou fauniques, l’identification des milieux à protéger et une priorisation des actions à prendre pour mettre en valeur un boisé. 

La possession d’un plan d’aménagement forestier, signé par un ingénieur forestier, est une condition obligatoire pour s’enregistrer comme producteur forestier et bénéficier des programmes gouvernementaux disponibles.

Selon les objectifs du propriétaire, un plan peut contenir plus de renseignements ou de détails sur les ressources naturelles d’un lot boisé.

Certains plans sont complexes, car ils visent une gestion multiressources de la forêt privée, tandis que d’autres contiennent une information minimale sur le boisé.

Photo aérienne - Crédit photo (RF Biotiques)
Photo arienne d'une propriété - Crédit photo
(Association des propriétaires de boisés de la Beauce)

Plusieurs modèles de plan d’aménagement forestier existent, mais les plus populaires sont évidemment ceux qui sont subventionnés par les programmes d’aide disponibles.