La certification environnementale vise à fournir aux consommateurs de produits forestiers l’assurance que leur approvisionnement provient de forêts gérées selon des normes de développement durable. Trois certifications spécifiques aux activités forestières et reconnues internationalement sont présentes au Québec soit celles du Sustainable Forestry Initiative® (SFI®), du Forest Stewardship Council® (FSC®) et de l’Association canadienne de normalisation (CSA).

Ces certifications peuvent être reconnues à l’étranger. Par exemple, le Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFCTM) reconnait les normes CSA et SFI®. Le fonctionnement des différents systèmes de certification peut varier, mais ils abordent sensiblement les mêmes sujets liés à l’aménagement durable des forêts. Dans tous les cas, des registraires indépendants effectuent des audits afin de vérifier la conformité aux normes visées. Malgré la bonne volonté des propriétaires de boisés, la certification individuelle de petites propriétés privées est difficile en raison des exigences élevées et de la nécessité de documenter plusieurs concepts dépassant les limites d’un lot boisé. C’est pourquoi on trouve surtout des initiatives de certification de groupes de propriétaires de la forêt privée.

Des groupements forestiers, de très grands propriétaires forestiers et des syndicats de producteurs forestiers dans diverses régions commercialisent du bois certifié.