En forêt privée, on trouve une grande diversité d’écosystèmes dont la plupart sont communs. Toutefois, il existe des écosystèmes forestiers exceptionnels (EFE) qui sont classés selon trois catégories : rare, refuge de plantes menacées et forêt ancienne. Ces écosystèmes peu fréquents comportent plusieurs caractéristiques spéciales qui ont amené le ministère responsable des forêts à identifier environ 300 EFE dont la moitié se trouve en forêt privée.

Certains conseillers forestiers ou organismes de conservation peuvent consulter le répertoire du ministère. Ils peuvent aussi valider, à l’aide d’une évaluation terrain, si votre boisé comporte un écosystème forestier exceptionnel.

Dans le cas de la présence d’un écosystème forestier exceptionnel, il serait judicieux pour un propriétaire de faire valider et identifier le périmètre qui mérite d’être protégé. Un propriétaire pourrait alors faire bonifier son plan d’aménagement forestier et s’engager dans un projet de conservation contre le développement futur pour le secteur qui a été identifié. Cette démarche fournira au propriétaire des recommandations spécifiques, adaptées à la propriété qui aideront le propriétaire dans la gestion de son boisé.