Lorsqu’on constate les accidents de travail se produisant en forêt, il est facile d’affirmer que l’abattage d’arbres est une activité dangereuse.

Les dizaines de milliers de propriétaires forestiers qui travaillent dans leurs boisés à temps partiel ou à temps plein multiplient les risques d’accident de travail. La santé et sécurité au travail est primordiale en forêt.

Une scie à chaîne sur un pied ou un arbre qui tombe sur la tête sont des scénarios pouvant être évités si l’on applique les bonnes règles de sécurité au travail.

Certains syndicats et offices de producteurs forestiers offrent des formations en abattage sécuritaire et en entretien d’une scie à chaîne. Renseignez-vous sur les formations organisées le plus près de chez vous en visitant le syndicat de votre région.

Par ailleurs, la CNESST a revu ses exigences réglementaires sur la santé et la sécurité lors des travaux d’aménagement forestier. Les obligations du Règlement sur la santé et la sécurité s’appliquent uniquement dans le cadre d’une relation entre un employeur et un travailleur. Si un propriétaire forestier signe un contrat avec une entreprise pour effectuer des travaux d’aménagement forestier dans ses boisés et qu’il ne supervise pas le personnel, alors il n’a pas à s’en préoccuper.

Être un meilleur bûcheron ou ne plus être

2020-10-05
Photos : Martin Ménard En mars 2015, un bûcheron s’est sectionné l’artère fémorale avec sa scie à chaîne dans une érablière de la Montérégie. Entre 2010 et 2014, 16 autres travailleurs sont morts au Québec dans le secteur de la forêt et des scieries. Voici quelques conseils qui pourraient sauver votre vie ou, à tout…