Lorsqu’on constate les accidents de travail se produisant en forêt, il est facile d’affirmer que l’abattage d’arbres est une activité dangereuse.

Les dizaines de milliers de propriétaires forestiers qui travaillent dans leurs boisés à temps partiel ou à temps plein multiplient les risques d’accident de travail. La santé et sécurité au travail est primordiale en forêt.

Une scie à chaîne sur un pied ou un arbre qui tombe sur la tête sont des scénarios pouvant être évités si l’on applique les bonnes règles de sécurité au travail.

Certains syndicats et offices de producteurs forestiers offrent des formations en abattage sécuritaire et en entretien d’une scie à chaîne. Renseignez-vous sur les formations organisées le plus près de chez vous en visitant le syndicat de votre région.

Par ailleurs, la CNESST a revu ses exigences réglementaires sur la santé et la sécurité lors des travaux d’aménagement forestier. Les obligations du Règlement sur la santé et la sécurité s’appliquent uniquement dans le cadre d’une relation entre un employeur et un travailleur. Si un propriétaire forestier signe un contrat avec une entreprise pour effectuer des travaux d’aménagement forestier dans ses boisés et qu’il ne supervise pas le personnel, alors il n’a pas à s’en préoccuper.

Sécurité : changement de culture en forêt

2021-05-28
Même si les entreprises s’activent de plus en plus à assurer la sécurité des employés, le travail en forêt demeure dangereux. En 2016, 311 accidents ont été recensés par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). C’est une amélioration marquée par rapport aux 380 occurrences de…