La récolte de bois est importante pour le développement de nombreuses communautés rurales du Québec. À l’échelle provinciale, le bois récolté dans les forêts privées québécoises correspond à environ 20 % de l’approvisionnement des usines de sciage, de panneaux ou de pâtes et papiers. Ce pourcentage varie selon l’importance du territoire privé dans une région. La forêt privée soutient ainsi des dizaines de milliers d’emplois et les milliards de retombées économiques du secteur forestier.

Contrairement à certaines perceptions, la récolte forestière réalisée selon les règles de l’art présente également plusieurs avantages environnementaux, comme:

      • La récolte de peuplements à maturité encourage la croissance des jeunes arbres en sous-bois.
      • La récolte partielle dans les bandes riveraines favorise le maintien d’une structure arbustive, stabilise les berges, réduit le nombre de tiges pouvant tomber dans les ruisseaux et conséquemment les débris affectant l’habitat du poisson.
      • L’abattage d’arbres dépérissants ou malades accroît la résistance du peuplement forestier aux insectes et aux maladies.
      • L’éclaircie d’une plantation favorise sa croissance.
      • Plusieurs espèces animales s’alimentent du feuillage que l’on retrouve abondamment dans une jeune forêt.
      • Le remplacement du plastique, du béton et de l’acier par des produits forestiers contribue à la lutte contre les changements climatiques.

En forêt privée, la décision de récolter le bois revient à son propriétaire qui peut décider de réaliser les travaux lui-même, engager un entrepreneur forestier ou confier ce mandat à un conseiller forestier. L’important dans cette étape est de couper, ou faire couper, les arbres en billots selon les spécifications de l’usine pour maximiser ses revenus bruts. Cette opération est également appelée le façonnage des billes. Pour en savoir davantage, les syndicats ou les offices de producteurs forestiers organisent des formations à ce sujet, publient des articles dans leur journal et disposent de techniciens forestiers pouvant répondre à vos questions.

L'empilement du bois, de bonnes pratiques à maîtriser

2019-07-30
Les producteurs ont tout intérêt à adopter de bonnes pratiques au moment d’empiler leur bois afin d’assurer la sécurité des personnes qui manutentionnent les billes et de faciliter la cueillette de celles-ci par les transporteurs.Dans plusieurs régions du Québec, les syndicats de producteurs forestiers multiplient les campagnesd’information et de sensibilisation sur l’empilement du bois.En vue…