La livraison de la production de bois en forêt privée aux usines de transformation nécessite environ 150 000 transports par année. Il n’est donc pas surprenant que l’on croise régulièrement ces camions sur nos routes.

Le transport de bois coûte environ une centaine de dollars de l’heure en déplacement et un peu moins lors des opérations de chargement et de déchargement du bois. Il est donc important de maximiser les déplacements afin de mieux rentabiliser cette opération dont les coûts peuvent varier entre 20 et 30 % du revenu brut du bois livré.

Le volume pouvant être transporté est fonction des normes de charges déterminées par le ministère responsable des transports du Québec, et des remorques utilisées. Ainsi, un camion muni d’une chargeuse de bois pourra transporter une charge moins grande de bois qu’une remorque n’en disposant pas. Toutefois, les petits chantiers en forêt privée ne permettent généralement pas de disposer d’une chargeuse indépendante sur place. Il est donc nécessaire de faire affaire avec un transporteur doté d’une chargeuse intégrée au camion.

Ainsi, il existe plusieurs modèles de remorques utilisées en forêt privée :

    • La remorque à 4 essieux munie d’une autochargeuse, dont la capacité de chargement est d’environ 32 tonnes métriques vertes de bois rond.
    • La remorque à 4 essieux nécessitant une chargeuse externe, dont la capacité de chargement est d’environ 35 tonnes métriques vertes de bois rond.
    • La remorque à 3 essieux nécessitant une chargeuse externe, dont la capacité de chargement est d’environ 30 tonnes métriques vertes de bois rond.
    • Le camion « pulp autochargeur » dont la capacité de chargement est d’environ 32 tonnes métriques vertes de bois rond.
    • La remorque « B-Train » nécessitant une chargeuse externe dont la capacité de chargement est d’environ 38 tonnes métriques vertes de bois rond.
  • Afin de déterminer les frais de transport, deux situations sont possibles :

    1. Pour le transport des bois réglementés par le plan conjoint régional, le syndicat de producteurs forestiers a négocié une convention avec des entreprises de transport de bois agissant sur son territoire. Cette entente comprend une grille tarifaire qui sert de référence pour établir les taux officiels pour chacune des livraisons de bois à une usine.De plus, le syndicat peut établir une péréquation de transport permettant à tous les producteurs de recevoir le même prix, peu importe la distance séparant leur boisé de l’usine.
    2. Pour le transport des bois non réglementés par le plan conjoint régional, le choix du transporteur et les coûts sont négociés directement entre le transporteur et le producteur. Parfois, ce sont les usines qui organisent le transport. Il faut alors contacter et s’entendre directement avec l’usine. Les tarifs proposés par les compagnies de transport varient et sont négociés en fonction de divers facteurs, dont le volume et la distance de transport.

    Afin d’aider les producteurs forestiers à comparer les coûts du transport, la Fédération des producteurs forestiers du Québec a élaboré un calculateur dans l’application PrixBois.ca permettant d’estimer la distance de déplacement entre le lot boisé et une usine. Ce calculateur permet de modifier le modèle de camion-remorque utilisé et le taux horaire demandé par le transporteur. Cette application fournit des estimations qui permettront au producteur forestier de négocier son forfait avec un transporteur.

    Enfin, des chemins d’accès pouvant permettre le passage du camion et des empilements de bois facilitant le chargement pour chacune des destinations de la production faciliteront le travail des transporteurs.