Avoir un Plan d’amÉnagement

Peu importe les motifs qui vous poussent à être propriétaire forestier, vous aurez de meilleures chances d’en retirer les avantages désirés, si vous gérez correctement votre boisé.

Une bonne planification comprend un plan d’aménagement forestier qui vous aidera à décrire la composition forestière de vos lots boisés, évaluer les potentiels forestiers, acéricoles et fauniques, identifier les milieux à protéger, clarifier vos objectifs de gestion pour le boisé, organiser vos ressources et vous assurer que vous atteindrez les objectifs que vous vous êtes fixés.

Archives TCN

La possession d’un plan d’aménagement forestier, signé par un ingénieur forestier, est une condition obligatoire pour s’enregistrer comme producteur forestier et bénéficier des programmes gouvernementaux disponibles.

Plusieurs modèles de plan d’aménagement forestier existent, mais les plus populaires sont évidemment ceux qui sont subventionnés par les programmes d’aide disponibles.

Certains plans sont complexes car ils visent une gestion multiressource de la forêt privée, tandis que d’autres contiennent une information minimale sur le boisé.

En voici trois exemples :

Plan d’aménagement Forêt-Faune1 (publié par la coopérative Terra-Bois)
Plan d’aménagement Forêt-Faune 2 (publié par la Fondation de la faune québécoise)
Plan d’aménagement Forêt-Faune 3 (publié par Aménagement forestier coopératif de Wolfe)

 

Parlez-en à votre conseiller forestier!

Retour vers le haut