Budget Girard : Utiliser la foresterie pour lutter contre les changements climatiques

Longueuil, 21 mars 2019. – La Fédération des producteurs forestiers du Québec accueille favorablement la mesure du budget du ministre des Finances du Québec prévoyant « qu’un soutien particulier sera apporté au secteur forestier afin de favoriser la plantation d’arbres pour lutter contre les changements climatiques ». Depuis longtemps, les producteurs forestiers savent qu’ils peuvent jouer un rôle dans la séquestration de carbone, en autant que les politiques reconnaissent et soutiennent leur travail sylvicole.

À propos de la FPFQ

La Fédération des producteurs forestiers du Québec est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 29 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires. La FPFQ est une fédération affiliée de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

 -30-

Renseignements :                      
Marc-André Côté
Directeur général
450 679-0530, poste 8201
macote@upa.qc.ca
foretprivee.ca

Hommage à un grand défenseur de la forêt privée: Salut M. Léonard Otis!

Rimouski, le 18 mars 2019. – C’est avec regret que nous avons appris le décès de M. Léonard Otis, producteur forestier du Bas-Saint-Laurent. Ce dernier nous a quittés à l’âge de 95 ans, nous rapportait Radio-Canada plus tôt cet avant-midi. Cet homme, de Saint-Damase-de-Matapédia, a toujours défendu les intérêts des propriétaires forestiers afin qu’ils obtiennent un juste prix pour leurs bois et des mesures pour aménager les forêts. Auteur du livre Une forêt pour vivre dont la préface est signée par Richard Desjardins, M. Otis aura, sans contredit, laissé sa marque dans le domaine forestier.

Considéré comme un pionnier du syndicalisme agricole et forestier, ce sylviculteur infatigable a poursuivi son combat contre les politiques et les méthodes de récolte qui ont sacrifié le développement de régions entières pour lesquelles il a prêté sa voix. « M. Otis aura été un ardent défenseur et lorsque l’industrie n’était pas à l’écoute, il prenait les moyens pour se faire entendre. Cela permettait d’obtenir gain de cause. Les juges à l’époque comprenaient l’essence de ses revendications », indique M. Charles Edmond Landry, directeur général du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent (SPFBSL).

M. Léonard Otis a milité au sein de plusieurs organismes, étant président de l’Office des producteurs de bois de Rimouski de mai 1963 à mai 1968 puis, premier vice-président de cette même organisation. Il a aussi présidé d’autres organismes, notamment la Société d’implantation de la papeterie de La Matapédia et du Comité du réaménagement forestier du Témiscouata.

Honoré à maintes reprises, détenteur de multiples prix de reconnaissance, tous ont salué, au fil du temps, son opiniâtreté et sa détermination comme en témoigne l’éditorial du Journal des Forestiers, signé par le conseil d’administration de l’époque, en mars-avril 1988. M. Otis se retirait alors après 40 ans de loyaux services au sein du Syndicat.

Connu de plusieurs comme étant intègre, honnête, direct et entier avec tout ce que cela implique, M. Léonard Otis alias le Jardinier de la forêt, a mis de l’avant plusieurs projets d’envergure dans le monde forestier et dans d’autres domaines, et les a menés à terme avant de nous quitter. « Il laisse sa marque dans le développement régional en général. On pourrait le décrire comme un précurseur de ce qu’on reconnaît aujourd’hui comme étant le développement durable dans tous les sens du mot », précise M. Landry.

Parmi ses nombreux prix, M. Léonard Otis a reçu le Prix Laurent-Barré en 2012. Il a aussi été le premier lauréat du prix Henri-Paul-Gagnon en 2010. Celui-ci permet de souligner une contribution exceptionnelle à la vie syndicale dans le secteur de la forêt privée familiale. Ce prix est remis chaque année par le président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ), lors de son congrès annuel.

Toute l’équipe du SPFBSL tient à offrir ses plus sincères condoléances  à la famille et aux amis de M. Otis. Merci à vous M. Otis, vous laissez une trace indélébile pour les générations à venir!

– 30 –

Source :

Chantale Arseneault
Coordonnatrice à l’information
SPFBSL
carseneault@upa.qc.ca
418 723-1939, poste 4506

Écrasement du vol ET302 en Éthiopie: décès du Canadien Peter deMarsh

Longueuil, le 11 mars 2019. – C’est avec une profonde tristesse que la Fédération des producteurs forestiers du Québec a appris le décès du Néo-Brunswickois Peter deMarsh, dans le terrible écrasement d’avion survenu samedi en Éthiopie. M. deMarsh était président de la Fédération canadienne des propriétaires de boisés et président de l’Alliance internationale de la foresterie familiale.

Pendant des décennies, M. Peter deMarsh a personnifié auprès des autorités publiques le propriétaire souhaitant participer au dynamisme de sa communauté rurale par ses productions agricoles et forestières. Sa présence au sein du travail de représentation des droits des 455 000 familles à travers le pays nous manquera beaucoup.

Convaincu que les dizaines de millions de propriétaires forestiers à travers la planète partagent une réalité similaire, M. deMarsh a travaillé toute sa vie à les convaincre d’agir collectivement au sein d’organisations pouvant défendre leurs intérêts. Il l’a fait en agissant comme président de York Sunbury Charlotte Forest Products Marketing Board au Nouveau-Brunswick entre 1972 et 1988. En 1988, il a travaillé pour la Fédération des propriétaires de boisés du Nouveau-Brunswick qu’il a aidé à fonder en 1976. Il a poursuivi ce travail en cofondant la Fédération canadienne des propriétaires de boisés en 1989 et en participant activement au déploiement de l’Alliance internationale de la foresterie familiale pour porter la voix des propriétaires forestiers au sein des forums nationaux et internationaux.

Homme humble, dont la sagesse était pourtant reconnue par tous ceux qui l’ont côtoyé, M. Peter deMarsh était un être d’exception, un mentor et un ami apprécié de ses collègues.

 

À propos de la FPFQ

La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 29 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires. La FPFQ est une fédération affiliée de l’Union des producteurs agricoles.

 

-30-

Renseignements :

Mars-André Côté
Directeur général
Fédération des producteurs forestiers du Québec
450 679-0540, poste 8201
macote@upa.qc.ca      foretprivee.ca

La Fédération des producteurs forestiers du Québec lance son nouveau site Web

Longueuil, le 5 mars 2019. – La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) lance son nouveau site Web avec plusieurs améliorations et nouveautés. Depuis plusieurs années, foretprivee.ca est reconnu comme un site de références dans le domaine forestier. Soucieuse de maintenir des contenus pertinents et de qualité pour les propriétaires de boisés et les intervenants en forêt privée, la FPFQ présente un site Web amélioré qui assure une meilleure navigation, notamment, sur les outils mobiles.

Utilisant la même plateforme Web, les sites du Syndicat des producteurs de bois du Centre-du-Québec, du Syndicat des producteurs de bois de la Mauricie, de l’Office des producteurs de bois de Pontiac et du Syndicat des propriétaires forestiers de la région de Québec ont également été améliorés.

Nous vous invitons à naviguer sur foretprivee.ca afin de découvrir le contenu des nouvelles sections Je vends mon bois et Je cherche du financement. La section Je cherche un expert, la galerie vidéos, les outils, les étapes et les conseils reliés à une gestion active de la forêt sauront renseigner les propriétaires et producteurs forestiers.

Consultez le PDF complet pour en savoir davantage sur les nouveautés.

 À propos de la FPFQ

La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 29 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires. La FPFQ est une fédération affiliée de l’Union des producteurs agricoles.

 -30-

Renseignements :

Josée Lalande
Agente de communication
Fédération des producteurs forestiers du Québec
Téléphone : 450 679-0540, poste 8288
jlalande@upa.qc.ca

Nomination du nouveau ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs : les nouvelles orientations politiques influenceront d’importants dossiers

Longueuil, 18 octobre 2018. – La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) offre sa collaboration au nouveau ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, afin de travailler sur des politiques qui miseront sur les multiples potentiels du territoire forestier privé et mettront à profit les actifs, le savoir-faire et le dynamisme des 134 000 propriétaires forestiers québécois.

Rapidement, le ministre devra statuer sur les orientations politiques à donner dans plusieurs dossiers d’importance. La défense d’une demande d’exemption pour les bois des forêts privées dans le futur accord de commerce avec les États-Unis sur les exportations de bois d’œuvre, la gestion de l’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette qui ravage 23 % du territoire forestier privé et la définition des modalités d’application de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques en milieu forestier privé sont au nombre des dossiers. «Les activités de production de bois et de protection de l’environnement dans la décennie à venir seront déterminées par la nature des décisions prises par le nouveau ministre dans ces dossiers», a indiqué le président de la FPFQ, M. Pierre-Maurice Gagnon.

À propos de la FPFQ
La Fédération des producteurs forestiers du Québec est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 29 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses treize syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires. La FPFQ est une fédération affiliée de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

 -30-

Renseignements :                      
Marc-André Côté
Directeur général
450 679-0530, poste 8201
macote@upa.qc.ca
foretprivee.cao

Congrès de la Fédération: trois politiciens annoncent leurs couleurs aux propriétaires forestiers

Longueuil, le 7 juin 2018. – Lors du 49e congrès de la Fédération des producteurs forestiers du Québec tenu à Beaupré, trois représentants des formations politiques au Québec sont venus présenter, ce 31 mai à la journée des conférences, leur vision de l’avenir de la ruralité et la mise en valeur des potentiels des forêts privées du Québec. À l’aube des élections provinciales, les propriétaires et producteurs forestiers ont constaté que malgré la bonne volonté des politiciens, il restait beaucoup à faire pour que la forêt privée et le travail des 134 000 propriétaires forestiers soient reconnus à leur juste valeur dans le développement des communautés rurales.

Les députés Luc Blanchette du Parti libéral du Québec, André Villeneuve du Parti Québécois et Éric Lefebvre de la Coalition Avenir Québec ont d’abord évoqué certaines difficultés ou encore des pistes de solution aux problèmes que rencontrent les propriétaires et producteurs forestiers qui œuvrent en forêt privée. Ensuite, ils ont répondu aux questions de la salle; 150 participants étaient présents à ce forum d’échange. Cela a donné lieu à de vives discussions sur l’importance de comprendre les enjeux reliés à la forêt privée, et de tenir compte de la réalité des propriétaires et producteurs dans les engagements des partis politiques.

« Présentement, ce qu’on fait, c’est qu’on ajoute des couches. On a les règlements municipaux, ceux des MRC, ceux provinciaux, ça devient chaotique de s’y retrouver. Quand on n’est pas capables de s’y retrouver, on peut faire des gestes qui nous sont ensuite réprimandés. On désire simplifier la bureaucratie pour éviter de remplir de la paperasse », a souligné le député d’Arthabaska pour la CAQ, M. Éric Lefebvre.

« Nous faisons porter sur les épaules de certains propriétaires et des producteurs forestiers des responsabilités comme la protection du milieu écologique ou les habitats fauniques. Ça serait déjà un premier pas de reconnaître cela. Je pense que le gouvernement devrait poser des gestes significatifs face aux producteurs », a mentionné le député de Berthier pour le PQ, M. André Villeneuve.

« Quand on vous a demandé de mobiliser plus de bois en forêt privée, vous l’avez fait. On est passés de 4,6 millions de mètres cubes à 6,4 millions de mètres cubes. C’est grâce à vous cette mobilisation-là », a précisé le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue pour le PLQ et ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette.

« Si les enjeux de la forêt privée sont mieux connus et compris par les politiciens, j’ose espérer que ses potentiels seront mieux utilisés pour favoriser le développement des communautés rurales », a souligné le président de la FPFQ

, M. Pierre-Maurice Gagnon.

Écoutez les extraits vidéo des politiciens et consultez le bilan complet du congrès ici.

 

À propos de la FPFQ
La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 29 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses treize syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires. La FPFQ est une fédération affiliée de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Renseignements :          

Marc-André Côté
Directeur général
450 679-0530, poste 8201
macote@upa.qc.ca      foretprivee.ca 

Marius Blais, lauréat 2018 du prix Henri-Paul-Gagnon

Longueuil, le 4 juin 2018. – Monsieur Marius Blais, producteur forestier de La Patrie et ancien administrateur de plusieurs organisations de producteurs agricoles et forestiers, a reçu le prix Henri-Paul-Gagnon lors du banquet du 49e congrès de la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) tenu à Beaupré, ce 31 mai.

Visionnaire et leader comme il s’en trouve peu, M. Marius Blais a été au cœur des décisions qui ont façonné des organisations que l’on retrouve aujourd’hui à l’œuvre dans la mise en valeur des forêts privées du Québec.

En 1974, il a été membre fondateur du premier groupement forestier en Estrie ainsi qu’administrateur durant 15 ans. Il a travaillé au développement du Syndicat des producteurs de bois de l’Estrie de 1978 à 1995 et a participé à la création des agences régionales de mise en valeur des forêts privées en 1995 comme président de la Fédération des producteurs de bois du Québec.

De plus, M. Blais fut actif dans de grands débats visant l’avenir des forêts privées, dont la commission Lortie (1984), le premier comité portant sur les réglementations municipales sur l’abattage d’arbres (1989), les premières discussions sur la certification forestière (1995) et le Sommet sur la forêt privée du Québec (1995). Ces initiatives ont mis en valeur ses qualités de négociateur et de médiateur hors pair.

Pour son engagement, il a reçu plusieurs distinctions, dont la médaille d’or au niveau régional de l’Ordre du mérite forestier en 1987, le prix Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec en 1996 et le prix RESAM en 2009. En 2011, une bourse à son nom a même été créée pour souligner le dynamisme, l’engagement, la motivation et la passion en aménagement forestier d’un étudiant en foresterie.

« Tout au long de sa carrière de syndicaliste forestier, Marius Blais a souhaité des organisations de producteurs fortes agissant en complémentarité, plutôt qu’en concurrence. Cette vision demeure encore d’actualité », a souligné M. Pierre-Maurice Gagnon, président de la FPFQ. 

Le prix Henri-Paul-Gagnon
Le prix Henri-Paul-Gagnon est décerné annuellement, lors du congrès de la FPFQ, à une personne ayant contribué de façon exceptionnelle à la vie syndicale dans le secteur de la forêt privée. Institué en 2010, le prix est attribué à la mémoire de M. Henri-Paul Gagnon, originaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean, président fondateur de la Fédération en 1970.

À propos de la FPFQ
La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 29 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires. La FPFQ est une fédération affiliée de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Renseignements :
Marc-André Côté
Directeur général
Fédération des producteurs forestiers du Québec
T. 450 679-0540, poste 8201
macote@upa.qc.ca    foretprivee.ca

Des réglementations environnementales qui ne reconnaissent pas la saine gestion faite par les 134 000 propriétaires forestiers québécois


Beaupré, le 31 mai 2018. – Lors de leur congrès annuel tenu à Beaupré, les délégués des propriétaires et producteurs forestiers de toutes les régions du Québec ont tenu à rappeler, aux autorités gouvernementales et municipales, qu’ils gèrent depuis des siècles les forêts entourant les villes et les villages en respectant les règles dictées par chacune des époques. Les nouvelles réglementations environnementales ne reconnaissent pas suffisamment ce travail des 134 000 propriétaires forestiers du Québec.


Réunis sous le thème « Concilier le droit de propriété et les services à la société », les représentants des propriétaires forestiers, regroupés sous la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ), ont réitéré l’importance de miser sur l’éducation, le soutien professionnel et les mesures incitatives pour favoriser l’évolution des pratiques de gestion forestière; les réglementations devant plutôt servir de garde-fou contre les pratiques abusives. Cette demande est d’autant plus pressante que les réglementations provinciales et municipales se multiplient et érodent le droit d’usage de leurs terres. La conservation des milieux humides, la protection des paysages, la gestion des bassins versants des cours d’eau et la préservation de la biodiversité progresseront davantage en s’alliant aux propriétaires forestiers, plutôt que d’en faire des adversaires.

« La vitalité du territoire rural dépend des activités des gens qui y habitent. Les propriétaires forestiers contribuent à générer une industrie de produits forestiers, une industrie récréotouristique et une industrie acéricole, tout en préservant un patrimoine naturel pour la prochaine génération », a souligné M. Pierre-Maurice Gagnon, président de la FPFQ. « Malheureusement, ce rôle de gestionnaire du territoire privé, dont ils sont si fiers, est banalisé par les citadins et la récolte de bois est mise en opposition avec la protection de l’environnement », a-t-il ajouté avant de conclure « ce n’est pas notre foresterie qui menace les forêts du Québec, mais le changement de vocation des terres ».

Dans un document publié en 2017, la FPFQ a présenté, à titre d’exemple, les impacts des réglementations environnementales sur la possibilité de récolte du territoire d’une MRC. Ces informations mettent en évidence l’importance d’adopter des réglementations maintenant la possibilité de récolte, tout en protégeant les paysages forestiers.

À propos de la Fédération des producteurs forestiers du Québec
La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 30 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires.

Renseignements :
Marc-André Côté
Directeur général
Fédération des producteurs forestiers du Québec
T. 450 679-0540, poste 8201 | C. 514 378-6543
macote@upa.qc.ca    foretprivee.ca

Vous possédez un boisé? Avez-vous votre forestier de famille?

Longueuil, 24 avril 2018. – Plus de 100 conseillers forestiers sont à l’œuvre dans toutes les régions pour soutenir les projets d’aménagement forestier de l’un ou l’autre des 134 000 propriétaires forestiers du Québec. Vous possédez un boisé, mais avez-vous un conseiller forestier? Avec l’application Je cherche un expert, disponible sur foretprivee.ca, et mise de l’avant dans la campagne provinciale Avez-vous votre forestier de famille?, il est facile de trouver les conseillers forestiers de votre région.

Un soutien gouvernemental disponible
Tous les propriétaires forestiers détenant au moins quatre hectares de boisés peuvent bénéficier d’un remboursement d’une partie de leurs taxes foncières lorsqu’ils réalisent leurs projets de reboisement, d’assainissement et d’éclaircies de leurs peuplements forestiers, de réfection de chemins forestiers et de gestion de milieux sensibles et habitats fauniques. D’ailleurs, au cours des cinq dernières années, le quart des 134 000 propriétaires forestiers québécois ont utilisé le soutien financier et technique offert par le gouvernement pour réaliser des travaux d’aménagement forestier.

Afin de faire connaître ce soutien, six partenaires lancent la campagne « Avez-vous votre forestier de famille? » qui donnera lieu à plusieurs outils de promotion dont de la publicité dans les journaux régionaux, une capsule vidéo, des dépliants ainsi que des affiches qui seront, pour leur part, distribuées dans 1 000 municipalités du Québec. Ces partenaires sont le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, l’Union des producteurs agricoles, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, l’Association des entrepreneurs en travaux sylvicoles du Québec, le Regroupement des sociétés d’aménagement forestier du Québec et la Fédération des producteurs forestiers du Québec.

« Les nouveaux et anciens propriétaires gagneraient à connaître les services à leur disposition », a indiqué le président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec, M. Pierre-Maurice Gagnon

« Les services professionnels sont facilement accessibles et permettent aux propriétaires d’atteindre tous leurs objectifs d’utilisation de leur boisé », de dire le président du Regroupement des sociétés d’aménagement forestier du Québec, M. Rénald Bernier.

« Un investissement aussi important qu’une terre à bois mérite les conseils d’un professionnel afin d’en optimiser les avantages », souligne le président de l’Association des entrepreneurs en travaux sylvicoles du Québec, M. Pascal Audet.

« En retenant les services d’un ingénieur forestier, le propriétaire se donne l’assurance que les travaux proposés répondent à ses valeurs et objectifs et qu’ils seront faits dans le respect des lois et règlements en vigueur, pour le bien de la forêt et de l’environnement », François Laliberté, ing. f., M.Sc., président de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec.

« La forêt privée peut jouer un plus grand rôle dans l’avenir du secteur forestier et dans la création de richesses. Pour y arriver, les producteurs forestiers québécois doivent notamment faire appel aux programmes, mesures et services à leur disposition », a continué le président général de l’Union des producteurs agricoles, M. Marcel Groleau.

Il est possible de consulter et de se procurer les outils de la campagne (publicité, affiche et dépliant) sur foretprivee.ca/avez-vous-votre-forestier-de-famille.

À propos de la Fédération des producteurs forestiers du Québec
La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 30 000 producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires.

À propos du Regroupement des sociétés d’aménagement forestier du Québec
RESAM regroupe les 42 groupements de propriétaires de lots boisés du Québec qui ont pour mission l’aménagement intensif des ressources forestières dans une optique de développement durable. Ces organismes, formés de 26 000 propriétaires de lots boisés, intègrent dans leur mission le développement socioéconomique de leur région respective, la création d’emplois et l’enrichissement du patrimoine forestier.

À propos de l’Association des entrepreneurs en travaux sylvicoles du Québec
L’Association des entrepreneurs en travaux sylvicoles du Québec (AETSQ) est une organisation qui représente près de 75 entreprises œuvrant dans le domaine de la sylviculture. Outre leur position de leaders en travaux sylvicoles non-commerciaux, les membres de l’AETSQ travaillent aussi en forêt privée, en maîtrise de végétation et en récolte de bois. Le rôle de l’Association est de défendre les intérêts de l’industrie et de ses membres auprès des autorités gouvernementales et autres, tout en assurant la pérennité et la prospérité de ses membres et en visant l’amélioration du savoir-faire et de l’efficacité des entreprises en travaux sylvicoles.

À propos de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec
Fondé en 1921, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec compte 1 923 membres œuvrant dans toutes les régions du Québec. Il a pour mission d’assurer la protection du public en matière d’expertise professionnelle dans le secteur forestier québécois.

À propos de l’Union des producteurs agricoles
L’Union des producteurs agricoles (UPA) est une organisation syndicale professionnelle qui a pignon sur rue dans chaque région du Québec. Sa mission principale est de promouvoir, défendre et développer les intérêts des 41 000 producteurs agricoles et des 134 000 propriétaires forestiers québécois. L’Union regroupe aujourd’hui 12 fédérations régionales et 27 groupes spécialisés.

Renseignements:
Josée Lalande

Agente de communication
Fédération des producteurs forestiers du Québec
450 679-0540, poste 8288
jlalande@upa.qc.ca    foretprivee.ca

Hausse de la récolte de bois chez les propriétaires forestiers québécois en 2017

Longueuil, 4 avril 2018. – La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) a dévoilé les statistiques de vente de bois récolté dans les forêts privées du Québec en 2017. De janvier à décembre, les propriétaires et producteurs forestiers québécois ont mis en marché 6,2 Mm3 solides de bois d’une valeur totale de 371 M$. L’accroissement de 3 % du volume des ventes en 2017 concrétise une huitième année de hausse consécutive. À elle seule, la forêt privée comble environ 20 % des besoins en approvisionnements de bois rond des usines du Québec.

« Les producteurs forestiers ont encore une fois prouvé leur capacité à approvisionner durablement l’industrie forestière. Leurs efforts méritent d’être reconnus comme une contribution vitale à l’essor économique des régions », souligne M. Pierre-Maurice Gagnon, président de la FPFQ. Du même souffle, il s’inquiète toutefois que « le prix du bois demeure inférieur à ce qu’il était avant la crise forestière. L’année 2017 s’est pourtant avérée exceptionnelle pour l’industrie forestière alors que le prix des produits finis ont connu des hausses importantes, atteignant parfois même des records. Or, ce ne sont visiblement pas tous les acteurs de la chaîne de valeur qui ont tiré parti de ce contexte favorable. »

Malgré les progrès accomplis, plusieurs incertitudes planent toujours sur le secteur forestier, ce qui pourrait détériorer l’environnement d’affaires des producteurs forestiers et freiner la mise en marché du bois. Parmi ceux-ci, M. Gagnon note le conflit du bois d’œuvre aux États-Unis, l’insuffisance de budgets d’aménagement forestier comparativement aux besoins exprimés par les producteurs, la concurrence des forêts du domaine de l’État, l’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette qui prend de l’ampleur, le manque d’usines de transformation du bois pour certaines catégories de produits et les réglementations municipales et environnementales qui restreignent de plus en plus les activités d’aménagement forestier. Fort heureusement, les gouvernements peuvent agir sur plusieurs de ces enjeux et favoriser une utilisation optimale des forêts privées pour le bien-être économique des régions du Québec.

Consultez notre infolettre Forêts de chez nous PLUS et obtenez les statistiques régionales détaillées.

À propos de la FPFQ
La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 134 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 30 000 sont enregistrés comme producteurs forestiers. L’action régionalisée de ses 13 syndicats et offices affiliés vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, le soutien aux propriétaires forestiers, ainsi qu’une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires.

Renseignements :
Marc-André Côté
Directeur général
Fédération des producteurs forestiers du Québec
T. 450 679-0540, poste 8201
macote@upa.qc.ca    foretprivee.ca

?>