Plan d’aménagement forestier et fiscalité forestière 2.0

Comment concilier deux politiques gouvernementales qui apparaissent du premier coup d’oeil divergentes? D’un côté, l’État souhaite inciter le plus grand nombre de propriétaires forestiers à accroître la production de bois sur leurs propriétés. De l’autre, l’État veut maintenir le couvert forestier pour répondre à divers objectifs environnementaux, tels la conservation de la biodiversité, la captation de carbone, la protection des bassins versants et le maintien de la beauté des paysages agroforestiers. Pour renforcer cette impression, chacune de ces politiques a ses partisans dans la société civile, son ministère responsable et ses programmes gouvernementaux dédiés.

Les politiques visant à accroître la production de bois
Depuis 50 ans, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) administre des programmes d’incitatifs financiers pour encourager les propriétaires forestiers à s’investir dans la réalisation de travaux sylvicoles. Des plants forestiers sont offerts gratuitement pour le reboisement. Des organisations de services sont soutenues financièrement pour offrir un encadrement professionnel aux propriétaires forestiers désireux de mettre en valeur les potentiels sylvicoles de leurs boisés. Diverses déductions et mesures fiscales sont offertes aux producteurs de bois. Aujourd’hui, le MFFP souhaite accroître la production de bois sur le territoire privé pour répondre aux besoins industriels et favoriser le développement régional.

Les politiques visant à maintenir le couvert forestier
Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) complète la révision des règlements visant à mieux conserver les milieux humides et hydriques. Parallèlement, le MFFP travaille à l’élargissement de la portée du Règlement sur les habitats fauniques au territoire privé en vue d’accroître la protection de l’habitat du poisson et des espèces menacées et vulnérables. De son côté, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire finalisera dans la prochaine année les orientations gouvernementales en aménagement du territoire dont plusieurs éléments touchent la gestion des forêts privées, tels le maintien de la biodiversité, la protection du couvert forestier et la conservation

Consultez l’infolettre en totalité en version PDF:
Plan d’aménagement forestier et fiscalité forestière 2.0